Chapitre 2. Utilisation générale

Utilisation de MIDI

KMid produit des données MIDI. Pour cette raison, il a besoin d'un consommateur MIDI pour produire le son correspondant. Il y a différents types de consommateurs MIDI ou de synthétiseurs que vous pouvez utiliser. La seule fonctionnalité classique requise est la prise en charge MIDI de ALSA.

Périphériques externes

Il y a des périphériques connectés à l'ordinateur utilisant un câble MIDI. Les périphériques modernes peuvent aussi posséder une interface USB. Les périphériques externes MIDI sont des instruments électronique de musique, qui peuvent être utilisés de façon autonome sans connexion à un ordinateur.

Pour connecter un instrument de musique MIDI à un ordinateur, vous avez besoin d'une interface MIDI du coté de l'ordinateur et un câble MIDI. Quelques cartes son disposent d'entrées et de câbles MIDI. Il y aussi des interfaces bon marché USB MIDI. Les pilotes ALSA MIDI sont en général disponibles pour celles-ci et sont absolument nécessaires pour une utilisation de KMid.

Si votre instrument de musique MIDI ne comprend pas les messages standards de la norme MIDI, vous pourriez avoir besoin d'une correspondance MIDI. Voir MIDI Chapitre correspondances pour plus d'informations.

Cartes son avec un synthétiseur matériel

Les cartes son ont été très populaires dans le passé et beaucoup moins de nos jours. Quelques exemples : les cartes son GUS et AWE ou Sound-Blaster Audigy. Toutes sont des synthétiseurs traitant des tables WAV. Encore plus ancien, les synthétiseurs FM, comme Ad Lib. Anyway, pouvaient transformer des données MIDI en son en temps réel, sous réserve de l'installation des pilotes MIDI ALSA. Pour les synthétiseurs traitant des tables WAV, il est aussi nécessaire d'avoir une collection d'échantillons de sons dans le format fourni par le fabricant de la carte son.

Synthétiseurs logiciels

Depuis que les ordinateurs modernes possèdent plus de mémoireRAM et plus de puissance processeur, le nombre et l'utilisation de synthétiseurs logiciels se sont accrus rapidement. Cela est aussi un alternative peu chère puisque le seul matériel nécessaire est une simple carte son avec la prise en charge audio. Les périphériques audio intégrés sur les cartes mère d'ordinateurs sont suffisants dans la plupart des cas.

TiMidity++ et FluidSynth sont deux exemples d'application capables de traiter les données MIDI vers des flux audio. Les deux offrent la prise en charge du séquenceur ALSA et sont des synthétiseurs utilisant des tables WAV. Il y a des options dans la Boîte de dialogue Configuration pour lancer automatiquement au démarrage ces synthétiseurs logiciels.

Pour utiliser TiMidity++, vous devez installer un ensemble de correctifs GUS, comme « freepats » ou un fichier SoundFont® (.SF2). Vous pouvez lancer le programme en tâche de fond (mode daemon), en utilisant par exemple, le paquet « timidity-daemon » des systèmes Debian.

Pour utiliser FluidSynth, vous devez installer un fichier SoundFont® (.SF2). Cela pourrait être une bonne idée d'installer aussi l'interface utilisateur GUI QSynth. Pour FluidSynth, deux polices de sons, excellentes et libres, sont General User GS et Fluid R3, qui sont disponibles dans quelques distributions Linux®.