Chapitre 9. Notes de conclusion

Quelques trucs et astuces

J'ai inclus quelques astuces afin que vous tiriez le meilleur parti de toutes les fonctionnalités de KMid :

Ouvrir des fichiers

Je garde toujours un bureau KDE avec une fenêtre Konqueror or Dolphin dans le dossier racine de mes fichiers MIDI et KMid sur le bureau (s'il joue un fichier MIDI) ou cloué (s'il joue un fichier karaoké :-)). Ainsi, lorsque la collection courante se termine ou si je veux jouer certains fichiers, je vais simplement dans la fenêtre Konqueror, je sélectionne les fichiers désirés et je fais un glisser & déposer dans la fenêtre de KMid.

Supposons que vous vouliez jouer des fichiers MIDI, mais sans les ajouter dans une collection. Il suffit de désactiver l'option Ajouter automatiquement à la collection dans le menu Collections. En ouvrant les fichiers, ils seront ajoutés à la collection temporaire.

Autre méthode pour créer une nouvelle collection

Supposons que vous ayez les fichiers MIDI A.mid, B.mid et C.mid. Tout d'abord, vous ne voulez jouer que le premier fichier MIDI, donc vous dé-sélectionnez l'option Ajouter automatiquement à la collection et ouvrez A.mid. Vous avez alors une collection temporaire avec un seul fichier MIDI.

Vous décidez alors de jouer aussi B et C et de faire une collection avec, que faites-vous ?

Facile, sélectionnez Ajouter automatiquement à la collection et ouvrez B.mid et C.mid (par une des multiples méthodes), ils seront automatiquement ajoutés à la collection temporaire, qui contiendra alors A.mid, B.mid et C.mid À ce moment, vous pouvez ouvrir la boîte de dialogue Enregistrer la collection, saisissez alors le nom de la nouvelle collection, et c'est bon. Vous avez alors une nouvelle collection, qui contient les fichiers MIDI A, B et C, qui ne sera pas effacée lorsque vous fermez KMid.