Création d'une correspondance MIDI

Il n'y a aucun programme pour générer des correspondances MIDI. Vous devrez donc éditer un fichier à la main (en utilisant votre éditeur de texte préféré).

Une map midi est un fichier texte qui contient toutes les traductions nécessaires qui seront effectuées lors de la lecture de la séquence.

Elle est constituée de quatre sections : PATCHMAP, KEYMAP, CHANNELMAP et OPTIONS. Chaque section ne peut apparaître qu'une seule fois.

La structure générale d'un fichier de correspondance est un fichier de style « ini » :

[PATCHMAP]
...

# ligne de commentaires
 
[KEYMAP]
...

[CHANNELMAP]
...

[OPTIONS]
...

Chacun des noms des quatre sections entre crochets commence la section. Vous pouvez mettre des commentaires en commençant une ligne avec un caractère #. Chaque section est un ensemble de plusieurs lignes de la forme clé = paires de valeurs.

S'il vous plaît, n'oubliez pas de m'envoyer vos fichiers de correspondance par courrier électronique, pour que les versions futures de KMid incluent la gestion d'un nombre plus important de claviers non compatibles avec le standard Midi.

La section PATCHMAP

Cette section est utilisée pour spécifier comment les modifications vont être re-dirigées du standard GM vers les spécifications de votre clavier. Son utilisation générale est la suivante :

(Nom de la modification GM)=(N)

N est le numéro que votre clavier doit recevoir pour utiliser le son équivalent au standard GM.

Veuillez noter que la valeur à gauche du signe égal est une clé symbolique. Par conséquent, vous pouvez changer l'ordre des lignes et omettre un des 128 instruments.

La section KEYMAP

La section KEYMAP est utilisée pour spécifier la correspondance des touches de percussions. Son utilisation est :

[KEYMAP]
C 0 =0
C#0 =1
D 0 =2
...

Tout comme pour la section PATCHMAP, vous pouvez changer l'ordre des lignes et en oublier certaines. Seuls les quatre premiers caractères de chaque clé sont pris en compte.

Les correspondances de touches sont utilisées principalement pour faire correspondre les touches sur le canal de percussions. Jetez un coup d'œil aux correspondances fournies avec le logiciel pour voir quelques exemples.

La section CHANNELMAP

Cette section peut-être utilisée pour faire correspondre des canaux avec d'autres canaux. Par exemple, si vous voulez échanger le premier et le deuxième canal, vous pouvez le faire facilement en utilisant la section CHANNELMAP.

Ceci est cependant plus utile pour les claviers qui utilisent le son de percussions sur un canal fixe (le standard GM utilise le canal 10, d'autres utilisent le canal 16 ou 9 encore).

Notez que les instruments MIDI utilisent 16 canaux, ainsi la section CHANNELMAP comporte 16 lignes, de 0 à 15, comme suit :

(N) = (M)

N est le canal qui correspond au canal M.

La section OPTIONS

La section OPTIONS contient des options qui peuvent être très utiles :

[OPTIONS]
PitchBenderRatio = r
MapExpressionToVolumeEvents = true
ForceDrumsPatch = 30

Vous pouvez spécifier toutes les options, une seule ou aucune.

La valeur du Ratio de gain en lissage contient le facteur par lequel les évènements de gain de lissage sont multipliés. Cela signifie que lorsqu'un fichier MIDI envoie un évènement de gain de lissage avec la valeur n, la valeur réelle qui sera envoyée est n*(r/4096) (la valeur 4096 est choisie de telle sorte qu'il n'y ait que des valeurs entières dans les fichiers de correspondance).

Ceci est utilisé car le standard GM spécifie que lorsqu'un clavier MIDI reçoit un évènement de gain de lissage avec la valeur 4096, il doit faire varier le gain du son d'une note vers le niveau le plus haut. Mais certains claviers tentent d'augmenter le gain du son de deux ou plusieurs notes (voire d'une octave !) lorsqu'ils reçoivent la valeur 4096. Ceci peut être facilement résolu en essayant différentes valeurs de telle sorte qu'au lieu d'envoyer la valeur 4096, KMid envoie la valeur appropriée.

Lorsque l'option MapExpressionToVolumeEvents est activée dans un fichier de correspondance et si un fichier MIDI envoie un évènement d'expression, KMid enverra un évènement de volume qui est compris par un ensemble plus large de claviers non GM et qui produit un effet similaire. Il y a beaucoup de fichiers MIDI qui utilisent les évènements d'expression pour diminuer progressivement le volume à la fin des morceaux et si vous sentez que le volume de la musique devrait baisser de plus en plus, vous pouvez activer cette option et voir si c'est ce dont vous aviez besoin. Il est en effet possible que votre synthétiseur ignore les évènements d'expression.

L'option Forcer Patch Batterie peut-être utile par exemple pour toujours utiliser le kit de batterie sur le canal de percussions.