Les opérateurs mathématiques, booléens et de comparaison

Le titre de cette section peut sembler compliqué, mais ça ne l'est pas autant que ça en a l'air.

Les opérateurs mathématiques

Il y a les symboles mathématiques de base connus comme : l'addition (+), la soustraction (-), la multiplication (*), division (/) et la puissance (^).

Voici un petit exemple sur les opérateurs mathématiques que vous pouvez utiliser dans TurtleScript :

$somme = 1 + 1
$difference = 20 - 5
$produit = 15 * 2
$rapport = 30 / 30
$puissance = 2 ^ 2

Les valeurs résultant de ces opérateurs mathématiques sont assignées aux différentes variables. En utilisant l'inspecteur, vous pouvez voir ces valeurs.

Si vous voulez faire simplement un calcul, vous pouvez le faire de la façon suivante :

écris 2010-12

Voici maintenant un exemple avec des parenthèses :

écris ( ( 20 - 5 ) * 2 / 30 ) + 1

Les expressions dans les parenthèses vont être calculées les premières. Dans cet exemple, 20-5 sera calculé, puis multiplié par 2, divisé par 30, puis 1 est ajouté (ce qui donne 2). Les parenthèses peuvent également être utilisées dans d'autres cas.

KTurtle dispose également de caractéristiques mathématiques plus avancées sous la forme de commandes. Jetez un œil aux commandes suivantes, mais gardez à l'esprit qu'il s'agit d'opérations avancées : arrondi, hasard, racine, pi, sin, cos, tan, arcsin, arccos, arctan.

Opérateurs booléens (vrai / faux)

Tandis que les opérateurs mathématiques travaillent avec des nombres, les opérateurs booléens travaillent avec des valeurs booléennes (vrai et faux). Il y a seulement trois opérateurs booléens : et, ou et non. Le morceau de TurtleScript suivant montre comment les utiliser :

$et_1_1 = vrai et vrai    # -> vrai
$et_1_0 = vrai et faux   # -> faux
$et_0_1 = faux et vrai   # -> faux
$et_0_0 = faux et faux  # -> faux

$ou_1_1 = vrai ou vrai    # -> vrai
$ou_1_0 = vrai ou faux   # -> vrai
$ou_0_1 = faux ou vrai   # -> vrai
$ou_0_0 = faux ou faux  # -> faux

$non_1 = non vrai   # -> faux
$non_0 = non vrai   # -> vrai

En utilisant l'inspecteur, vous pouvez voir les valeurs, bien que nous fournissons ces résultats en petits commentaires à la fin de chaque ligne. et ne vaut vrai seulement si les deux côtés sont vrais. ou vaut vrai si l'un des deux côtés est vrai. Et non passe vraien faux, et faux en vrai.

Les opérateurs booléens sont surlignés en rose.

Quelques exemples plus complexes

Considérons l'exemple suivant avec et :

$a = 1
$b = 5
si (($a < 10) et ($b == 5)) et ($a < $b) {
  écris "bonjour"
}

Dans ce morceau de TurtleScript, le résultat de trois opérateurs de comparaison sont fusionnés en utilisant des opérateurs et. Ceci signifie que les trois opérateurs doivent donner vrai pour que le texte « bonjour » soit affiché.

Un exemple avec ou :

$n = 1
si ($n < 10) ou ($n == 2) {
  écris "bonjour"
}

Dans ce morceau de TurtleScript, la partie gauche du ou donne « vrai », la partie droite donne « faux ». Comme un des deux côtés de l'opérateur ou est « vrai », l'opérateur ou vaut « vrai ». Ceci signifie que « bonjour » sera affiché.

Et pour terminer un exemple avec non, qui change « vrai » en « faux » et « faux » en « vrai ». Regardez :

$n = 1
si non ($n == 3) {
  écris "bonjour"
} sinon {
  écris "pas bonjour ;-)"
}

Opérateurs de comparaison

Considérons cette comparaison simple :

$reponse = 10 > 

Ici, 10 est comparé à trois avec l'opérateur « plus grand que ». le résultat de cette comparaison, la valeur booléenne vrai est stockée dans la variable $reponse.

Tous les nombres et variables (qui contiennent des nombres) peuvent être comparés entre eux avec les opérateurs de comparaison.

Voici tous les opérateurs de comparaison possibles :

Tableau 4.1. Type de question

$A == $Bégalla réponse est « vrai » si $A est égal à $B
$A != $Bnon égalla réponse est « vrai » si $A n'est pas égal à $B
$A > $Bplus grand quela réponse est « vrai » si $A est plus grand que $B
$A < $Bplus petit quela réponse est « vrai » si $A est plus petit que $B
$A >=$ Bsupérieur ou égalla réponse est « vrai » si $A est plus grand ou égal à $B
$A <= $Binférieur ou égalla réponse est « vrai » si $A est plus petit ou égal à $B


Notes que $A et $B doivent être des nombres ou des variables qui contiennent ces nombres.